Intergénérationnel

Ce que nous dit la CAF

Ouvert à toutes les générations, le centre culturel et social favorise les rencontres, les échanges et les actions de solidarité, permettant ainsi d’entretenir et de renforcer les liens entre les générations.

 

 

La cité est par définition un ensemble intergénérationnel, mais souvent les différentes tranches d’âge vivent côte-à-côte, à des rythmes différents, avec des centres d’intérêts extrêmement différents – croient-ils – si bien que les rencontres sont difficiles et les préjugés très prégnants. Et pourtant, la vie familiale et la vie de la cité sont par définition intergénérationnelles – et parfois l’éloignement et l’isolement laissent penser que cette dimension n’existe pas. Par ailleurs, l’allongement de la durée de vie amène à des possibilités  de rencontres à géométrie variable entre toutes les générations et toutes les situations familiales. A Tôtout'Arts, les individus de toutes générations se croisent dans les mêmes lieux, pas toujours aux mêmes heures, et les rencontres sont parfois difficiles et les projets encore plus.

A partir de l’observation de la population fréquentant le centre, nous avons identifié des situations de vie et  des tranches d'âges diverses :

  • personne seule avec ou sans enfant(s)
  • duo
  • duo plus enfant(s), qu'il s'agisse de parents ou de grands-parents
  • groupes divers (par exemple habitants des foyers logements, groupe de collégiens ou de lycéens)
  • relations à l'intérieur de la famille : jeune(s)/parent(s) ou grands-parents, en duo ou solo

Ce que nous disent les habitants

J'ai pris beaucoup de plaisir à tourner ce petit film avec les jeunes du Réso-Ados et puis j'ai su que ce que nous avions filmé avait été bien placé pour le concours. C'est bien d'aborder des sujets comme celui-ci (non aux clichés). 

Quand ils viennent le mercredi ça ne redonne pas vingt ans mais presque.......

 

Julienne

 

Top cuisto

 

Etre vieux c'est être jeune
depuis plus longtemps
que les autres.C'est tout

 

Les différentes tranches d'âges qu’on peut identifier sont : enfants, ados, jeunes adultes, adultes, senior.

Les statistiques de l’INSEE nous donnent pour le canton, plus Sauveterre, une population de 35 519 habitants, les informations suivantes : ¼ de moins de 20 ans et ¼ de retraités (entre 1999 et 2010 le pourcentage de retraités est passé de 21,2 % à 27,5 % de la population). 29 % des ménages comportent une personne et 10 % des familles sont monoparentales.

Le projet constant de Tôtout’Arts est de fédérer les actions dans l'intérêt de tous. Il faut donc co-construire les événements pour que chacun y mette sa patte et y trouve son compte.

Trois idées qui pourraient être mises en oeuvre :

  • un événement en public (place publique) sur la place de l'intergénérationnel;
  • des visites des quartiers de notre ville, co-animées par les habitants du quartier;
  • un rallye intercommunal et intergénérationnel.

    Autres initiatives envisagées :
  • une demande nous est parvenue à plusieurs reprises de personnes (âgées ou sans moyen de locomotion) pour assister à des spectacles le soir à Avignon (théâtre, concert). Des propositions pourraient être faites ponctuellement dans ce sens avec un calendrier;
  • propositions aussi de soirées jeux intergénérationnelles à réactiver;
  • une réflexion intergénérationnelle pourrait être lancée autour de la place du travail dans une vie. Un échange pourrait être intéressant entre celles et ceux qui ne sont pas encore dans le monde du travail, celles et ceux qui y sont jusqu’au cou et celles et ceux qui en sont sortis;
  • enfin, on pourrait imaginer faire se  rencontrer des parents élevant seuls leurs enfants et des seniors pour un échange de services.

Le plus difficile est de se faire connaître des personnes isolées qui pourraient bénéficier de ces services et animations.

Pour travailler plus particulièrement avec les personnes âgées (les aînés) dans une démarche de service et d'animation, il serait utile de se rapprocher du syndicat intercommunal, SIDSCAVAR, pour s'inscrire dans une démarche de partenariat autour des questions de la ville, du logement, de l'activité des seniors. Il serait possible de s’inspirer du travail réalisé par le Réseau francophone des villes amies des aînés http://www.villesamiesdesaines-rf.fr/.

Par ailleurs, dans le cadre du travail conduit depuis deux ans avec les travailleurs sociaux du secteur, en co-animation avec le Conseil Départemental du Gard, une idée a été lancée qui doit faire l’objet d’une réflexion autour du projet Mona Lisa (dispositif national en direction des personnes âgées isolées). Le centre culturel et social est conscient d’y avoir toute sa place.

Date de dernière mise à jour : 23/06/2015